La pédagogie Montessori 

 

C’est une philosophie de vie, un chemin de vie, les graines semées grandiront pour s’épanouir.

 

Maria Montessori a travaillé toute sa vie à observer les enfants, à les respecter dans leur rythme et à fabriquer un matériel pour les aider à devenir autonome dans leurs apprentissages. « Le mouvement est le facteur indispensable à la construction de la conscience » (L’enfant). Elle a écrit la pédagogie scientifique  pour faire l’étude d’enfants soumis à l’école commune, la pédagogie innovatrice devait transformer l’école emmenant les écoliers à une vie nouvelle.

 

L’ambiance va permettre une liberté d’expression. Maria a donc réfléchi à un aménagement à la hauteur des enfants, avec des chaises mobiles pour que l’enfant apprenne une contenance et une habilité de mouvement. Tout cela est logique !

 

L’enfant va acquérir également une discipline intérieure avec des règles de vie, un cadre pour apprendre à se respecter, respecter les autres et son environnement dans une ambiance sécurisante. L’enfant se prépare donc à l’école de la vie. Le rôle central de l’adulte, éducateur, sera d’observer les comportements qui peuvent nuire aux autres pour que chacun trouve sa place. Il lui faudra être plus patient qu’actif et ce dès le plus jeune âge. « Le point de départ […] c’est aussi le plus fatiguant pour la maîtresse. La première notion que doivent acquérir les enfants pour que celle là soit active, c’est la notion de bien et de mal : et le devoir de l’éducateur s’est de confondre le bien avec immobilité et mal avec activité  » (la pédagogie scientifique 1). Le but de cette pédagogie est de discipliner l’activité et non de rendre l’enfant immobile, chaque enfant se révèle de lui-même. Il est donc important de conduire l’enfant à l’indépendance.

 

Maria Montessori avait observé des périodes sensibles où l’enfant absorbait plus facilement. Elle avait aussi observé et découpé les périodes par « âge », ainsi nous allons parler de différentes ambiances.

 

Les périodes sensibles :

 

  • L’ordre : cohérence constance chez l’enfant, mettre des limites et surtout beaucoup de rituels.
  • Le langage : il commence dans le ventre il se poursuit à la naissance….pour continuer dans l’explosion du langage
  • Le mouvement : Dans le ventre, dos/ventre, assis, quatre pattes, la marche, le saut, etc…..
  • Comportement social : alors même si l’idée perdure, l’école, n’a rien à voir avec la socialisation, c’est plutôt dans le rapport aux autres, se confronter aux étrangers…
  • Les petits objets : (très courtes périodes), c’est là où votre enfant ramassera des miettes etc..
  • Le raffinement des sens : développer sa perception (3-6 ans)

 

Les ambiances :

 

  • Nido pour les bébés jusqu’à la marche assurée
  • La communauté enfantine de 18 mois à 3 ans
  • La maison des enfants de 3 ans à 6 ans
  • ….

 

Les bases, les principes de cette pédagogie sont assez simples :

 

  • Pas d’attentes de résultat
  • Ne pas mettre l’enfant en échec
  • Le libre choix
  • Respecter l’espace de chacun
  • Ne pas remettre l’enfant en question
  • Se mettre à la hauteur de l’enfant
  • Une difficulté à la fois

 

Il est important de voir l’enfant comme un collaborateur et de fixer des règles pour le respect de chacun.

 

Pour avoir plus d’informations n’hésitez pas à vous inscrire à une des session d’initiation à la pédagogie Montessori que je donne le soir ou sur une journée selon les demandes !

La botanique

Découverte ou approfondir vos bases sur la botanique avec la pédagogie Montessori

La géographie

A la découverte des autres cultures, pays, continents avec la pédagogie Montessori et son matériel

%d blogueurs aiment cette page :